Ladina Gisep Bachmann, beba it. web. grafik., Landquart (GR)

Il y a environ deux ans, j’ai eu le plaisir de rencontrer Luana Menoud-Baldi lors d’un de ses engagements. D’emblée j’ai apprécié son attitude; compétente, claire dans le discours, elle fait par ailleurs rayonner son amabilité. Lorsqu’elle m’a demandé si je souhaitais m’impliquer dans ce projet – notamment dans les domaines du web, du graphisme, du marketing et de la communication, dans lesquels nous sommes actifs depuis plus de 22 ans –, je n’ai pas hésité une seconde et je lui ai envoyé, ainsi qu’à la famille Clément / Jost, mes idées, concepts, ébauches et esquisses.

Le voyage commence

En juillet 2019, nous avons officiellement commencé notre voyage en commun. Lors d’un entretien à Veytaux, j’ai rencontré Pierre et Grace, et le courant est immédiatement passé. Les conversations se sont révélées aussi animées qu’intéressantes, nous avons trouvé un fil rouge et nous sommes sommes devennus des sources d’inspiration mutuelles.

Dans les mois qui ont suivi, j’ai pu apporter de nombreuses idées. J’ai bénéficié de la confiance de mes clients et, au sein d’une équipe de quatre personnes, nous avons optimisé et affiné la présentation, le look et les différents articles disponibles dans la boutique – tous ont alors tiré à la même corde.

J’ai totuefois également eu l’occasion de m’impliquer dans d’autres domaines et notamment au processus de réalisation de la boutique, de l’idée de sa conception à sa mise en place, en passant par la création des articles du Fort. On m’a par ailleurs demandé conseil dans d’autres secteurs et mes idées ont été accueillies avec enthousiasme. J’en suis infiniment reconnaissante.
L’année 2020, avec ses reports et ses reprogrammations, n’a certainement pas été facile. Le projet, qui aurait dû s’achever en grande partie en juin, s’est prolongé jusqu’à l’automne, voire presque jusqu’à l’hiver. La coordination avec mes autres projets – en cours ou nouveaux – s’est muée en défi, mais en 20 ans, j’ai appris à jongler avec plusieurs balles.

Cette période intensive en compagnie de Luana Menoud-Baldi, Grace Jost et Pierre Clément arrive ainsi presque à son terme. Mais je me réjouis des petits projets à venir et, surtout, de rester en quelque sorte membre de la «famille du Fort».

Merci de tout coeur

Même si je n’étais guère familière de la chose militaire il y a encore deux ans, je peux aujourd’hui affirmer que ce projet à Veytaux m’y a pleinement entraînée, que je me suis laissé fasciner et que j’appartiens moi aussi à la liste des visiteurs émerveillés. En arpentant ces couloirs, je suis saisie d’admiration pour l’histoire suisse et les réalisations de ces hommes dans les années quarante, et j’éprouve le plus grand respect pour les esprits créatifs et les mains travailleuses qui ont fait de cette nouvelle vision une réalité.

Merci de m’avoir fait partager cette aventure!

Ladina Gisep Bachmann
beba it. web. grafik., Landquart

Retour

Top